9.7.10

Swiss knife : les applications cinéma pour Android

Alors que les repérages de notre prochain film (réalisé par Nathalie Bienvenu) s’achèvent, il est temps de vous pondre un petit billet sur les outils modernes du cinéaste que mettent à disposition nos chers smartphone.

Toujours prêt à me lancer dans les aventures les plus rocambolesques, j’ai fait l’acquisition au mois de janvier d’un Motorola Milestone sur plateforme Android. Pour faire simple un GooglePhone.

Cette plateforme est dotée d’un « market » encore un peu jeune par rapport au « store » des iPhone (dont X adepte de la bête ne tardera pas à vous pondre sa petite liste d’app., ou bien aller directement fureter par ici), je me propose donc de vous faire un petit tour d’horizon des applications Android intéressantes aux différentes étapes de la production d’un film.

On constatera qu’à l’exception d’un ou deux cas brillamment abusés, la plupart des applications sont gratuites ou d’un prix très modeste. Voici ma petite liste avec les liens comprenant les QR codes pour le téléchargement direct :

Pré-production / Repérages :
Encore peu d’outils utils pour le repérage (du genre de Panascout sur iPhone). On note l’existence d’une base de données de lieux qui ne fonctionne pas bien.

Celeste (lite) : vision de la course du soleil en réalité augmenté, utile en repérages pour connaître le passage du soleil à une date et en un lieu donné. Pas encore testé en tournage, mais à mon avis très utile pour dire : « non, le soleil n’ira pas se coucher derrière ces arbres » ou « le soleil va passer entre ces immeubles pendant 1h 18 min. entre 14h57 et 16h15, prépare un cadre coco. »

Camcalc (voir plus bas) pour son calculateur de position solaire.

Sunmoon : franchement moche mais donne l’éphéméride (levé, couché, zénith et crépuscules –civils-) grâce au GPS.

On regrette l’absence d’un outil de photo/storyboarding léger avec relevé topographique et prise de notes (du genre Panascout) qui serait très pratique.

Tournage :

Pour le DoP / l’opérateur / assistant opérateur :

Depth of field calculator : un calculateur de profondeur de champ plutôt orienté photo (presets uniquement pour les DSLR et compacts digital). Un joli diagramme !

DoFCalc : un calculateur de profondeur de champ plutôt limité. S’orienter plus vers Camcalc.

PhotoTools : ne vaux pas le coup (2,99$), interface moche. Néanmoins testé (je vous rappelle que sur l’Android  Market vous êtes remboursable de vos applis achetées durant 24h)

PhotoTools : une appli. qui a le mérite d’être (presque entièrement) traduite en français. Assez complet. Les professionnels lui préfèreront Camcalc mais très bien pour s'initier à quelques notions grâce notamment à son complément : Photo Guide. Certains outils n’existent pas ailleurs : color wheel, color temp chart, visualiseur d’histogramme d’une image, calculateur pour la résolution à l’agrandissement, cercle de netteté (pour le print), moon phase calculator, et le parfaitement inutile Graycard (faudrait rappeler à certains q’un gris neutre sert à faire une mesure moyenne au spotmetre selon les sources de lumière incidente, je vois pas comment on peut faire ca avec un écran rétro-éclairé, outil pour Charlots).

Camcalc : une version gratuite (pas de restrictions) et une payante (sans pub). Je viens de le découvrir ,et cela à l’air d’être le meilleur pour l’instant. Au programme :
-         Profondeur de champ (preset de la 16mm aux Red à base de Mysterium X en passant par les DSLR),
-         Angle de champ,
-         Équivalence de focale suivant les formats,
-         Calculateur pour flash (nombreux modèles ou d’après nombre guide)
-         Conversion de température de couleur, résultat en Mired Shift, filtre gélat. Ou filtre caméra (+ approximation),
-         Calcul de vitesse pour la prise de vues à l’échelle (miniatures, maquettes),
-         Calculateur de position solaire,
-         Conversion d’expo/iso/vitesse d’obturation

Pour la scripte, le machino et le monteur :

SL DigiSlate : Un clap électronique : très cher (9,99$) et peut-on se fier au TC généré par un Android ? (je dirais oui, car la présence d’un GPS exige une horloge très précise, mais je vais vérifier).

AssCam : intègre un clap (en développement). Application gratuite. Encore très imparfait et pas beau, mais projet qui mérite d’être encouragé. Intègre un principe d’annotation écrite ou vocale des prises qui devrait être très bien pour les scriptes.

Film utility : chrono (précision ms) avec calcul de timecode, d’image, et de métrage pellicule. Conversion tous formats. Prix : 1,99$

Timecode Calculator : une calculatrice de TimeCode, l’on n'en voit pas l’utilité jusqu’à en avoir utilisé une (certains NLE intègrent ca nativement). Calcul, addition, soustraction, multiplication et conversion sur du TC. Conversion format 24 fps, PAL, NTSC, SMPTE, etc.
ex. : Je veux ajouter 14s12im. à un métrage déjà monté : quel est le nouveau TC out ?
 
Pour conclure, ce que je cherche toujours : une application qui intègre une Mire de Siemens (mire de focus et de back-focus, Focus Chart) la résolution des écrans des téléphones étant suffisante plutôt que ces inutiles et dangereuses « cartes de gris ».

------------- Si cet article vous a plus, vous pouvez souscrire à notre feed rss -------------

1 commentaire:

DiEGO a dit…

Pour le machino, j'ajoute : Knot Guide (http://bit.ly/aW7xpf)
Le guide indispensable pour réviser les nœuds et connaitre les utilisations (sécurité) appropriées.

Enregistrer un commentaire